Votre Magazine Web
Le Magazine mode,people,voyage et astrologie

Joey Starr Dans Playboy!

Joey Starr le bad boy se met à nu

0 1 592

LE 17 Mars dernier, le magazine PLAYBOY France fait pour la 1ère fois, sa Une avec un homme et pas n’importe lequel : JOEY STARR !

Shooté par la photographe et réalisatrice Sidney CARRON, l’acteur y est sexy et attendrissant affublé des fameuses oreilles des Bunny Girls. L’auteure des clichés met en lumière un Joey STARR avec seulement une veste de costume et des lunettes noires, un style viril qui pourtant ne se prend pas au sérieux. Derrière lui, la jeune actrice/mannequin Dolores DOLL, belle et intrigante au regard fixe, serait-elle une allégorie de la part féminine de Joey STARR ?

Sidney CARRON explique qu’à travers ses photos c’est : « l’incarnation de ce qu’on appelle parfois le mâle alpha qui fascine les filles, celui qui crie le plus fort ». Au fil des pages, on découvre l’acteur entièrement nu ou presque et un corps plutôt bien entretenu pour ce beau quinqa !

Joey Starr un vrai Bad boy qui fascine

L’anthropologue, Mélanie GOUVARIER, spécialiste du genre, a justement critiqué ce modèle du « mâle alpha » dans une interview donné au journal LE MONDE. Pour elle, le choix du Magazine PLAYBOY est la réaffirmation d’un modèle obsolète que certains hommes voudraient voir perdurer. A savoir une virilité qui chercherait sans cesse une prise de pouvoir sur la femme à travers une violence à peine dissimulée du « Bad boy ». Dommage qu’elle ne se soit pas attardée sur le mea culpa du rappeur concernant la violence (cf : émission Thé ou café de Catherine Ceylac – février 2016) et de son engagement finalement très humaniste.

Il est indéniable que l’artiste a choisi de mettre son charisme aussi animal soit -il au service de causes nobles notamment en prêtant sa voix au documentaire choc « I’m not you’re negro » mais aussi aux textes mis en lumière dans le spectacle « Eloquence à L’Assemblée », ou il déclamait des mots forts et courageux écrits par Aimé CESAIR, Victor HUGO, Simone VEIL et André MALRAUX.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.