Votre Magazine Web
Le Magazine mode,people,voyage et astrologie

MODE AFRICAINE, LE WAX TOUJOURS TENDANCE

0 3 558

La mode africaine reste toujours tendance.Inspiré du « batik » Indonésien (tissu imprimé), le WAX Africain, existe depuis le 18eme siècle et ce sont les hollandais, qui les premiers l’ont commercialisé. Ils étaient autrefois, les colons d’une Inde Orientale et du Ghana, d’où le Wax est né. Ce tissu africain très populaire, est un peu particulier puisqu’il est ciré sur les deux faces, ce qui lui donne une certaine résistance. Si au départ, il sert essentiellement à confectionner des pagnes, il est aujourd’hui, décliné, en de grands nombres de créations et pas uniquement en Afrique. Depuis les années 2000, le WAX n’a plus vraiment quitté la scène de la mode, d’autant qu’il est remis au goût du jour par des stars, telles que Beyoncé.

MODE AFRICAINE-WAXLa Mode africaine : Un univers coloré

La décoration intérieure aussi a su développer de belles idées avec ce tissu, qui se révèle être bien plus complexe qu’il n’y paraît. Chaque motif raconte une histoire, un véritable code, un langage poétique qui commémore un événement précis. Ainsi, il existe « les ongles de Thérèse », en hommage à Marie-Thérése Houphouet-Boigny (épouse d’un ancien ministre ivoirien). Le WAX s’adapte et les designers le lui rendent bien. De superbes collections ont vu le jour, comme celles de l’artiste Stromae pour sa marque MOSAERT, ou pour les créatrices de LadyHood et NanaWax.mode africaine-waxNotre coup de coeur revient, à une styliste pleine de soleil, qui a lancé un slogan , qu’on adore : « L’Afrique , c’est chic ! », et on est bien d’accord avec elle. Cette designer est Natacha Baco pour OWL PARIS, crée des tenues, qui marient le Wax et le côté citadin de Paris, à merveille. Des petites robes superbes pour ce mois de septembre !N’hésitez pas à vous rendre sur le site de la marque pour découvrir la nouvelle collection de cette dernière…Bon voyage à tous et à toutes!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.